Vous avez dit "vernithérapie" ?

Lors de la publication de l'article annonçant mon retour après une si longue absence, expliquant le pourquoi du comment, j'ai reçu un petit commentaire contenant le mot "vernithérapie" (P'tit clin d'œil et gros cœur pour Loobee ♥). C'était le déclic, le mot qu'il fallait. Le mot qui définissait cette amour soudain pour mes ongles et les solvants. Pourquoi je n'y avait pas pensé avant !
Pour celles qui viennent de débarquer et qui se demandent "Mais pourquoi le besoin d'une thérapie ?", sachez que je suis atteinte de cette stupide maladie Je garderai toutes les insultes possible et inimaginable pour moi, le cancer. Je n'ai pas honte d'en parler, du moins je ne m'en cache plus. Quand je l'ai appris, je voulais absolument que très peu de personnes ne le sache. C'était terrible pour moi. J'étais malade, malade. Mais comme on dit toujours, tout fini par se savoir ...
J'ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à accepter ma perte de cheveux, de poids et tout ce qui s'en suivait. Je me sentais salie. Comme si chaque jour qui passait me détruisait un peu plus. J'ai fini par me renfermer sur moi-même, j'avais honte de ce petit corps qui avait trop changer. Je ne voulais plus sortir ni voir mes amis. Ma maman a essayé de me faire réagir un peu. Elle m'a dit "Tu es peut-être différente physiquement, mais à l'intérieur tu es toujours la même. Tu penses de la même façon, tu aimes les mêmes chose. Tu es toi, tu es Océane". C'est la que je me suis rendue compte que je me faisais du mal en me refusant certaines choses, juste parce que j'avais peur du regard des autres. Non mais c'est vrai quoi, déjà que c'est pas facile tous les jours si en plus il faut que je complique les choses en me souciant de ce que pense les autres !
Pour garder une par de féminité et m'accepter au mieux, j'ai commencer à prendre soin de moi. Mais différemment. En ce moment même, je suis affalée dans mon canapé Oui parce que quand t'es perfusée toute la journée, Ton pied à perfusion (Gilbert, je l'ai appelé ahah) faut le balader partout ! Ca va bien cinq minutes, et puis essaye de monter les escaliers qu'on rigole un peu !, habillé d'un pull XL, un legging et des grosses chaussettes de ski Que les frileuses lèvent la main !, très glamour, vraiment. Ah oui ! J'oubliai mon ravissant bonnet bleu, parce que la perruque J'aime pas ce mot là ... le peu que tu t'allonges, madame s'emmêle. En gros, la seule chose que je trouve jolie, là en ce moment même, ce sont... mes ongles.
Ils avaient été énormément abimés par la chimio ils sont même tombés..., quand ils ont repoussé, imaginez l'explosion de bonheur dans mon petit cœur Des paillettes partout, sisi. Et vas-y que je me vernie et que je te pose des pailettes. Mes ongles, c'est ma façon à moi d'exprimer mon humeur, ma personnalité, qui je suis réellement. Certaines personnes ne comprennent pas le plaisir que je prends à me manucurer aussi souvent. Mais si vous saviez ce qu'est la joie d'avoir de jolies mains. Pouvoir ce dire, voilà quelque chose de joli chez moi, qui me plaît. Imaginez ma réaction quand quelques regards s'attardent sur le bout de mes doigts ou qu'on me complimente héhé.
On m'a souvent répété "trouve toi un but, une passion, quelque chose qui te motive". Et bien moi j'ai trouvé. Mon but ? Me sentir belle malgré tout. Ma passion ? Les vernis. Aussi étonnant et fou que cela puisse paraître. Bon et puis c'est un peu votre faute avec vos blog de dingues là

 Tout ça pour vous dire que malgré un physique qui ne nous convient pas ou des épreuves de la vie assez difficile, il faut rester soi-même et s'accepter tel que l'on est. Nous sommes toutes jolies, chacune à notre manière.
Et moi je suis belle des mains !
"C'est la maladie qui est venue vers toi, pas toi qui est allée vers elle. Donc c'est à elle de s'adapter à ta vie"

14 commentaires:

  1. Tres beau billet ma jolie <3
    C'est clair que la manucure ca met du baume au coeur, encore plus pour toi j'imagine^^

    En tout cas je te renouvelle mes bisous de courage, de paillettes et de coeurs!!

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Très bel article, tu as entièrement raison, j'espère qu'il va foutre le camp, ce salaud... Des bisous

    RépondreSupprimer
  3. et toc satanée maladie !!!!! ihihihi je ne me souviens plus que je t'avais dit ça mais c'est la parfaite thérapie <3

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique citation à la fin et j'ai été touchée par ton article... J'admire ton courage et ta maturité, tu parais tellement adulte ! Ta passion pour le vernis à ongles, le nail-art est tout à fait louable et nous sommes bien nombreuses à avoir cette passion =) tu as l'air d'être une personne magnifique, même si tu as du mal à trouver quelque chose de joli chez toi en dehors de tes mains !

    RépondreSupprimer
  5. Bravo ma p'tite Beauté pour ce joli article!!
    La dernière phrase m'a beaucoup plu!! <3
    Ta philosophie est juste parfaite, continue sur cette lancée!!! =D

    RépondreSupprimer
  6. Il est génial ton article :D Personnellement je pense que j'aurais réagi comme toi si mon corps avait autant changé, déjà que j'ai déjà essayé de simuler une grippe pour pas aller en cours parce que j'avais VRAIMENT une sale tête (véridique..). Honnêtement tu m'impressionnes :D

    Bisouuuus♥

    RépondreSupprimer
  7. coucou miss!!! ton article est trés touchant, tu es trés courageuse. c'est bien que tu te sois trouvé une passion!!
    je te fais plein de bizz pailletés!! <3<3<3

    RépondreSupprimer